When They See Us

Tout d’abord, il faut que tu saches que je ne suis pas une experte dans l’univers cinéphile. Oui, j’adore aller au cinéma, regarder des films et des séries durant des jours entiers mais de là à écrire des critiques, il y a un monde. Cependant, parce que le but de ce lieu est de partager avec toi mes ressentis sur tout ce qui marque mon esprit ou tout ce qui me turlupine, je me devais, là tout de suite, après avoir vu le deuxième épisode de la mini-série Netlifx : When They See Us (Dans leur regard en français) d’écrire ce que je ressens actuellement mais avant de poursuivre, je te laisse ci-dessous la bande annonce.

Ce matin, après avoir visionné le premier épisode, je me suis sentie mal. Mal de savoir que cette série a beau être une fiction, elle reflète avant tout une triste réalité des États-Unis (et autres pays). Quand un crime est commis sur une personne « blanche » (mon dieu que je n’aime pas parler comme ça mais je suis obligée pour expliquer) et que malheureusement, des « noirs » ont le malheur de se trouver dans le coin, le coupable est tout trouvé pour la police. Une police sans foi ni loi qui est prête à tout pour que ces jeunes avouent un crime qu’ils n’ont pas commis. Interrogatoire sans parents ni avocats et ce durant des heures et des heures avec, s’il le faut, de la torture. Attention, ici, je ne parle pas forcément de torture physique mais surtout de torture mentale… 

Bref, durant ces deux épisodes, mon coeur s’est serré et brisé en 1000 morceaux en voyant ce que ceux qui sont censés protéger la population oublient qu’une couleur de peau ne définit pas un être et que la justice, celle-là même qui est censée passer au-dessus de la corruption, de l’extorsion, et de ces préjugés à deux balles (désolée mais j’ai besoin de dire les choses telles qu’elles sont), disparait dès lors qu’une affaire peut être bouclée aussi facilement que l’excuse du noir forcément coupable. 

J’aimerais vous en dire plus, mais je risquerai d’en dire trop, ou pas assez tant il y a à dire sur ce sujet. Tout ce que je peux ajouter c’est : regardez-la. Si vous vous en sentez capable, foncez, n’hésitez pas, car elle vaut le détour et malgré la douleur que l’on ressent en la regardant, ça fait tout de même du bien d’avoir ce genre de série sérieuse, si bien ficelée, tournée et avec des acteurs incroyablement doués, des plus connus aux moins connus.

5 / 5

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s