U4 – Yannis de Florence Hinckel

Pour finir l’année en beauté, quoi de mieux que de vous parler de mon gros coup de coeur pour un roman que je voulais lire depuis plus d’un an (oui oui, un an). C’est finalement grâce à l’une des élèves du lycée où je travaille que j’ai enfin pu découvrir l’univers de U4, et plus particulièrement celui de Yannis, écrit par Florence Hinckel.

Je vous en dit plus juste en dessous.

Yannis

capture-decran-2016-12-27-a-15-53-22

Yannis vit à Marseille. Ses parents et sa petite sœur sont morts. Maintenant, il voit leurs fantômes un peu partout ? peut-être qu’il devient fou ? Quand il sort de chez lui, terrifié, son chien Happy à ses côtés, il découvre une ville prise d’assaut par les rats et les goélands, et par des jeunes prêts à tuer tous ceux qui ne font pas partie de leur bande. Yannis se cache, réussit à échapper aux patrouilles, à manger… Mais à peine a-t-il retrouvé son meilleur ami que ce dernier se fait tuer sous ses yeux. Il décide alors de fuir Marseille et de s’accrocher à son dernier espoir : un rendez-vous fixé à Paris…

.

capture-decran-2016-12-27-a-15-55-23

En principe, quand on me parle de phénomène littéraire avant même que le livre soit sorti, je m’inquiète un peu. U4 n’a pas dérogé à la règle. Pourtant, je dois bien avouer que le petit fascicule trouvé par hasard à Cultura aux rayons Young Adult m’attirait. Ce qui m’a surtout plu, c’est le concept de la chose.

Un univers post-apocalyptique vu par quatre personnages différents en quatre tomes. Jusque-là, rien de bien original me direz-vous. Oui, sauf que derrière ces quatre personnages se cachent en fait quatre auteurs différents, publiés par deux maisons d’édition, Nathan et Syros. Un renouveau non négligeable dans le monde de l’édition.

Autre point positif, chaque tome peut être lu indépendamment des autres, ce qui, soyons honnêtes, arrange tout le monde.

Bien, maintenant que le principal est dit, entrons dans le vif du sujet : l’aventure de Yannis.

Pour commencer, et sans avoir lu les autres tomes, je suis presque certaine que ce personnage sera mon préféré. Yannis est très attachant, et surtout, normal. Ce n’est pas un super héros qui s’en sort avec une suite de miracles. Non, Yannis est juste un jeune qui, comme beaucoup d’autres, a perdu ses parents et sa petite soeur suite au virus U4. Il doit trouver comment survivre seul (ou presque, puisque son chien Happy ne le quitte pas de toute l’aventure) dans ce nouveau monde.

Il aurait sans doute pu rester enfermé chez lui jusqu’à ce que mort s’en suive, mais un message laissé par le « maître de jeu » du jeu vidéo auquel il était accro avant le drame (WOT), va changer la donne : un rendez-vous à Paris le 24 décembre va lui redonner l’espoir qui l’avait quitté.

Armé d’un courage qu’il va puiser dans Adrial, son personnage virtuel, il entreprend un long voyage – de Marseille à Paris – semé d’embuches, de dangers, mais aussi de rencontres qui vont parfois l’aider à revenir sur des décisions qui n’étaient pas forcément les bonnes. Ces rencontres sont justement un autre point que j’ai apprécié. Le fait de découvrir les personnages des autres tomes à travers l’aventure de Yannis donne davantage envie de lire les histoires de Stéphane, Jules et Koridwen.

Pour ce qui est de la plume de Florence Hinckel, je n’ai qu’une chose à dire : parfaite. On ressent absolument toutes les émotions de Yannis. On vit avec lui toutes les épreuves qu’il traverse comme si nous étions avec lui, voire à sa place. L’auteure ne nous accorde aucun répit. Quand on croit que l’on va avoir enfin un peu de calme, quelque chose se passe. Tout s’enchaine à merveille, et nous n’avons qu’une envie, connaitre la suite.

Je sais que quelques personnes trouvent que les évènements se devinent assez bien et que la fin était prévisible. Je ne suis pas d’accord. Je me doutais de quelques éléments certes, mais cette fin-là, absolument pas.

Bref, je n’ai qu’une chose à dire : merci Florence pour ce roman, et pour avoir créé ce personnage que j’ai l’impression de connaitre, et que j’aimerais avoir dans mes amis.

Et vous, l’avez-vous lu ? Avez-vous lu les autres tomes ?

Publicités

5 réflexions sur “U4 – Yannis de Florence Hinckel

  1. Bamfreese dit :

    Pas lu encore , mais j’ai faillit acheté Jules le week end dernier. Oui moi se prénom m’attire 😂. Ca m’a conforté dans l’idée que je devais les lire.

    J'aime

  2. addictophile dit :

    Lol. Du peu que j’ai « vu » de Jules dans ce tome là, je pense qu’il devrait être bien aussi. « Mon » élève me l’a prêté aussi. Il faut que je l’attaque mais là, je prévois d’abord Calendar Girl :p
    Mais franchement, gros gros gros coup de coeur pour Yannis.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s